Didier Malherbe

Didier Malherbe

*

MUSIQUE > LE CINQUIEME FRUIT

-
     

Hadouk

LE CINQUIEME FRUIT

1 - Le Matin du Faune

2 - Tidzi

3 - Dame de Coeur

4 - So Gong

5 - Les Fées d’Iris

6 - Tchoun

7 - Lila et Lampion

8 - Valse au Pays de Tendre

9 - Le Cinquième Fruit

LE CINQUIEME FRUIT

LE CINQUIEME FRUIT (NAÏVE/BELIEVE) - 17 MARS 2017

-

LE MATIN DU FAUNE

PROMO CLIP

-

Les 4 esprits libres du Hadouk ont parcouru le monde, écouté son flot en s'affranchissant des frontières et du temps pour absorber la matière musicale aux 4 points cardinaux : l'orient (des rythmes gnawa aux maqams arabes), l'Occident (du rock aux musiques noires américaines), le Nord (des musiques celtes aux aires sino-japonais), le Sud (du blues malien aux transes ancestrales).

Ouverts à tous les airs ils puisent les mélodies de la terre pour alimenter leur musique, fluide. D'abord source fluette, plus loin torrent, cascade puis fleuve, estuaire nourricier, la musique Hadoukienne célèbre la vie, fête le métissage, rend hommage aux cultures du monde. Très inspirés sur scène, Loy Ehrlich passe de la gumbass (gumbri basse) au Hajouj (basse gnawa) puis au Ribab (violon berbère), Didier Malherbe survole l'espace à la flûte, au doudouk et au sax soprano. Eric Löhrer éclaire la voie de sa guitare électrique et Jean-Luc Di Fraya conte le récit à la batterie et au chant.

Pionniers du métissage jazz et world, le Hadouk  poursuit ainsi avec énergie son élégant voyage démarré il y'a 20 ans. En mars 2017 paraîtra Le Cinquième Fruit (Naïve), 9ème album du groupe. Plus électrique, rappelant parfois le Gong de Didier Malherbe, il y'est sujet d’une rencontre : le premier fruit symbolise le regard ; le second fruit incarne la parole ; le troisième, le toucher ; le quatrième représente le baiser ; le cinquième fruit reste à imaginer…

-

Hadouk procure du pur plaisir, fait d'émotion autant que d'admiration."
Télérama

La formation est l’une des plus inventives et créatives en matière d’explorations des sons et rythmes des musiques dites « du monde
 Le Monde

On apprécie depuis près de 20 ans la tonalité onirique et rêveuse d’Hadouk ; ses balades sont les carnets de bord d’une invitation au dépaysement, jamais bien loin du désert et de ses caravanes indolentes
Citizen Jazz

Les Hadouk restent les plus efficients ambassadeurs d'un continent imaginaire ou cohabitent folklore en perpetuel reinvention, humour dadaïste et poesie onirique.
Christian Larrede - Jazz News

-